Recevez nos meilleurs articles

OUI ! Comme dans tous les événements de la vie, et en fonction de leur contexte, certains sujets sont à éviter lorsqu’on est en pleine séduction… Pas parce qu’ils sont tabous, non, mais parce qu’ils ne sont pas forcément les bienvenus dans les tout premiers temps d’une relation. Les évoquer trop tôt, c’est peut-être mettre en péril cette jolie relation à cause d’a priori que vous ne partagez pas. Oui, nous avons tous des a priori, c’est une certitude.

La politique

Bien sûr, me direz-vous, la politique reflète un système de valeurs dans lequel vous vous reconnaissez, et à ce titre, pourquoi ne pas l’évoquer dès le début ? Pour une raison toute simple et bien connue : la politique est un sujet sensible, qui ne renvoie pas uniquement les individus à leur propre mode de pensée, mais également à leur environnement, leurs idéaux, tout autant qu’au système éducatif dans lequel ils ont été élevés.

En cela, il n’est pas impossible que, bien que pétri de valeurs de gauche et élevé au biberon du socialisme, vous vous trouviez de nombreux points communs avec quelqu’un qui a toujours voté à droite mais est partisan d’une droite humaniste.

Considérer les clivages politiques dès le départ revient ainsi à mettre un frein moteur à votre relation naissante.

La religion

De la même façon, la question religieuse est sensible et se doit d’être abordée, si cela vous tient à cœur dès le début, de manière légère. Point d’invectives sur telle ou telle croyance, de grâce, car au jeu des religions, tout le monde a ses arguments plus ou moins défendables, certes, tant un extrémisme peut s’avérer fatal à la relation. Mais dans toute religion exercée et vécue intelligemment, il y a de l’humanité. Et dans l’athéisme et l’agnosticisme également, n’en doutez pas.

Posez simplement la question si cela vous paraît important, mais ne vous y attardez pas, encore moins s’il s’agit pour vous d’établir un système hiérarchique entre celle que vous pratiquez et celle de l’autre.

L’argent

Nul besoin dans les premiers temps d’une relation de faire un bilan bancaire de vos situations, bien au contraire ; le risque étant alors que la relation soit dès le départ influencée par les questions d’argent. Bien entendu, vous veillerez à ne pas mettre l’autre en difficulté financière lors de vos sorties, mais le détail de ce que vous gagnez, possédez, épargnez, ne regarde que vous, pendant une bonne période tout du moins.

Libre à vous de faire profiter – un peu – l’autre de votre aisance financière, mais avec tact et délicatesse pour ne pas en faire un sujet de complexe dans votre couple naissant. Plus tard, bien plus tard, vous pourrez vous laisser aller à quelques confidences sur votre situation patrimoniale.

Évitez enfin de vous plaindre de l’exorbitante pension alimentaire que vous versez à votre acariâtre première union, de même qu’il vaut mieux éviter de ronchonner trop souvent sur le coût de la vie ou le prix d’un café. Ou alors, à vos risques et périls.

La famille

Mesdames, messieurs, entendez une bonne fois que si nous savons tous combien la famille est importante dans nos vies, il n’y a cependant rien de plus pénible que d’entendre dès le premier rendez-vous la description dégoulinante d’affection de votre maman, les déboires de votre frère à la fac ou encore les exploits de papa au golf.

Parce que la rencontre se fait à deux, et d’abord à deux, contentez-vous d’être synthétique et honnête : vous avez deux enfants que vous chérissez d’une première union, épargnez-nous les détails de leurs premiers pas ; votre mère est une femme merveilleuse qui compte énormément pour vous, O.K., mais n’en faites pas trop ; vous avez une relation fusionnelle avec votre sœur, c’est génial.

Tâchez avant tout de vous centrer sur la découverte de l’autre, l’émergence et l’expression de vos points communs, de vos affinités… Au fur et à mesure, et de façon en principe naturelle, les sujets viendront dans les conversations, mais la première (re)connaissance mutuelle vous aura permis de mieux cerner les grands traits de personnalité de cet autre, si différent et en même temps si proche.

Sarah