Recevez nos meilleurs articles

Pour faire suite à mon article récent, intitulé « Les femmes sont-elles trop exigeantes ? », et par souci d’équilibre, voici le deuxième opus, sur les hommes cette fois.

Ronchons, de mauvais poil, pas contents, bien des hommes nous paraissent finalement avoir des exigences élevées au départ d’une relation, qu’ils mettront vite de côté pour nous reprocher ce que justement ils semblaient attendre de nous.

Alors, les hommes seraient-ils d’éternels insatisfaits ?

Il veut une relation stable

… mais son regard s’attarde sur les courbes généreuses de la serveuse du restaurant où vous déjeunez avec lui. C’est naturel, proteste-t-il, les hommes ne peuvent pas s’en empêcher ! Pourtant, c’est souvent vexant, parfois humiliant pour la compagne que nous sommes que de le voir presque ouvertement saliver devant les gourmandises qui lui passent devant les yeux.

Avouons tout de même que s’il nous arrive de faire de même, c’est beaucoup plus discrètement. Et que quand nous sommes amoureuses, nous sommes capables de ne plus regarder autour de nous comme si nous étions en pleine partie de chasse !

Il veut une mère pour ses enfants

… mais il ronchonne à cause de votre manque de disponibilité. Vous êtes trop avec les enfants, vous ne prenez plus le temps de mettre cette charmante mini-jupe qu’il adore. Certes, mais chaque mère le sait bien : jongler entre ce rôle et celui de séductrice du quotidien est un challenge quasi-insurmontable. Et puis avouez que cette mini-jupe, vous n’avez pas franchement envie de la porter quand les enfants sont là, elle ne ressemble pas à l’image que vous souhaitez leur donner. Et quand on ramasse les jouets qui traînent dans le salon, la mini-jupe devient vite indécente.

Il veut tout partager

… mais sans renoncer aux sorties avec ses potes, à ses soirées jeux vidéo, cinéma, hand-ball, ou autre. Pas de problème dès lors que cette liberté est partagée et que vous avez vous aussi la possibilité de vous échapper pour vos virées entre filles, votre shopping ou vos loisirs personnels. Mais remarquons tout de même ici que l’homme tient beaucoup à son indépendance et souvent un peu moins à celle de sa compagne. Dès que vous quittez la maison, il vous faut prévoir les menus, être à jour des lessives, préparer d’avance les tenues des enfants pour le lendemain. A défaut, vous risquez un regard lourd de reproches silencieux qui pèsera sur vos épaules quand vous parviendrez à franchir la porte. Si vous y parvenez !

Sait-il vraiment ce qu’il veut ?

C’est la question que l’on peut légitimement se poser dans certains cas. Il ne faut alors pas hésiter à lui rappeler sur quelles bases vous avez construit votre idylle débutante et à lui demander franchement de mesurer l’écart creusé depuis. Parce que les hommes, parfois, souvent même, ont besoin qu’on les mette face à leurs contradictions pour réaliser que le confort dans lequel ils s’installent n’est pas celui que vous aviez convenu. S’il tient à vous, il aura l’honnêteté de le reconnaître et de s’adapter.

Il en est ainsi de tout déséquilibre s’installant dans le couple, et ces messieurs pourront bien entendu faire de même avec leurs compagnes en cas de glissements, souvent insidieux, dans les bases de leurs relations.