Recevez nos meilleurs articles

Certains d’entre nous sont complexés parce qu’ils pensent ne pas savoir danser. Il faut bien sûr distinguer les danses que l’on apprend de celles que l’on improvise sur les dancefloor, mais dans tous les cas, la danse à bon escient peut s’avérer un excellent outil de séduction et d’approche.

Danser sur le dancefloor

C’est un moyen d’expression comme un autre, et lorsqu’on se trouve dans ce type de lieux, il est finalement incontournable de se lancer à un moment ou à un autre, sous peine de passer pour coincé ou vraiment pas marrant. Dans ce cas, une seule règle : faites-vous plaisir ! Peu importe que votre voisin gominé ait l’air d’avoir exercé ses talents jusqu’à Ibiza, ce qui compte ici, c’est le plaisir que vous manifestez à danser et à profiter de l’ambiance. Certains choisiront des danses humoristiques pour masquer leur raideur naturelle, mais nul doute que cela peut attirer l’attention et même séduire.

Il n’y a en effet rien de pire que la personne ultra-concentrée sur sa prestation, devant l’un des nombreux miroirs l’environnant, bloquée sur une chorégraphie plus ou moins réussie.

Danser en soiré chez des amis

C’est peut-être une situation plus délicate au premier abord. Moins nombreux que dans une boîte de nuit, vous vous sentirez vraisemblablement moins à l’aise, et plus observé. Si vous ne vous sentez vraiment pas de vous lancer dans cet exercice, pas de souci ; il vous suffira de vous déhancher tranquillement dans un coin en observant d’un air sympathique ceux qui se donnent à fond. Un verre à la main vous donnera la bonne contenance. Veillez cependant à ne pas donner l’impression que vous scrutez ce qui se passe, encore moins d’avoir l’air de vous moquer des autres. Cela risque en effet de refroidir ceux qui vous observent du coin de l’œil et qui auraient bien envie de vous approcher grâce à une remarque simple sur l’ambiance de la soirée.

Mais vous pouvez aussi choisir d’attendre les danses à deux pour inviter celui ou celle qui vous aura tapé dans l’œil.

Les cours de danse, un vivier à rencontres

Tango, rock’n'roll ou salsa, sachez que les cours de danse ont deux formidables avantages. Le premier, bien sûr, est qu’il vous apprendra la maîtrise d’une danse qui vous plaît, ce qui n’est pas négligeable. Cette maîtrise aura forcément des occasions de s’exprimer et peut-être d’attirer les regards dans un autre contexte. Mais n’oubliez pas qu’en danse, il faut un partenaire et ce terme devrait déjà faire tinter à votre oreille une petite mélodie. Inscrivez-vous seul(e), et vous verrez que vous serez forcément amené(e) à vous entraîner avec des partenaires de danse qui seront, pourquoi pas, de potentiels partenaires tout court. Pour cela, il faut bien sûr un cours assez fréquenté pour ne pas systématiquement vous retrouver avec la même personne, mais vous ne devriez pas avoir de mal à trouver ce type de cours dans les grandes villes. Le corps à corps d’abord imposé pourra se révéler un déclencheur important de sensations plaisantes selon la personne avec qui vous pratiquerez…

La danse, une forme de rencontre

Dans tous les cas, la danse est un premier pas vers la rencontre. Des corps, bien sûr, mais aussi de l’esprit, des regards et des phéromones. Ne vous en privez surtout pas, car en plus de tout cela, c’est un moyen d’expression agréable, une manière de se défouler plutôt saine.

Un dernier conseil, cependant, qui pourra paraître évident mais qui vous évitera quelques déboires : veillez à avoir une hygiène irréprochable lorsque vous prévoyez de danser avec quelqu’un (à défaut d’avoir une hygiène irréprochable dans tous les cas !). Rien de plus repoussant, en effet, qu’un partenaire de danse trempé de sueur malodorante ou avec les ongles noirs.